Xbox One : l’utilisation du format Blu-ray rapportera des millions à Sony

INFO OU INTOX – Final Fantasy XV annoncé à l’E3 2012 ?
14 juillet 2015
LittleBigPlanet retardé, sa bande-son portant atteinte à une religion
14 juillet 2015
Xbox

C’est dans la dernière émission de son show diffusé sur la Toile que le célèbre analyste, Michael Pachter, s’est penché sur la somme que Microsoft devra payer à Sony pour l’utilisation du lecteur Blu-ray ainsi que des jeux à ce format. Les chiffres estimés par l’analyste semblent indiquer que l’entreprise japonaise percevra du constructeur américain des millions de dollars.

Selon M. Pachter, ce n’était qu’une question de temps avant que la firme de Redmond n’évolue et décide d’utiliser le lecteur Blu-ray, dû aux données toujours plus nombreuses qu’il est possible de stocker et faire fonctionner via cette technologie. Étant donné que Sony a participé à la conception du lecteur ainsi que du disque et qu’il fait en conséquence partie de la Blu-ray Association, à chaque fois qu’une Xbox One ou un jeu sera vendu, le tiroir-caisse du géant nippon sera grassement approvisionné.

Quelques chiffres pour exemple : avec 10 à 15 millions de consoles vendues par an et avec un maximum de 75 millions d’unités vendues sur sa durée de vie, Microsoft devra s’aquitter d’un montant allant de 150 à 250 millions de dollars de royalties auprès de l’association citée plus haut, dont 45 millions de dollars – plus ou moins – iront dans la poche du rival.

Il en est de même pour les jeux au format Blu-ray, ceux-ci rapporteront au constructeur de l’Archipel pas moins de 13,3 centimes par exemplaire. À titre d’exemple, prenons un opus Gears of War, vendu à 5 millions de copies, cela ferait un total approximatif de 666 666 dollars en faveur de l’entreprise du Pays du Soleil Levant, pour un seul jeu.

Il est donc plus aisé de comprendre, au vu de ces chiffres (qui ne sont qu’un facteur parmi d’autres), pourquoi Microsoft tend à se diriger vers une dématérialisation.