Steam Box : Sony et Microsoft doivent-ils trembler face à Valve ?

Steam Box

C’est à l’occasion du CES 2013 que la Steam Box a fait sa toute première apparition. Nous connaissons son nom de code, qui n’est autre que « Piston » et nous apprenons également les caractéristiques de la bête.

Tout d’abord, « Piston » qu’est-ce donc ? Il s’agit d’un PC de salon construit par le fabricant d’ordinateurs Xi3 et financé par Valve, et qui s’inspire de la gamme de PC X7A du fabricant. Bien que faisant sa première sortie lors de cet évènement, Xi3 a été plus qu’évasif sur le sujet des caractéristiques de la machine. Mais nous avons tout de même appris que « Piston » serait, en grande partie, dédié au jeu, puisque la machine embarquera la plateforme devenue célèbre, Steam. Le disque dur de ce mini PC pourra aller jusqu’à 1 To de stockage et nous savons qu’il sera possible de modifier divers composants comme son processeur ou augmenter sa mémoire RAM.

Xi3 nous a dévoilé une fourchette de prix qui va sans doute faire grincer beaucoup de dents, mais le fabricant affirme que le prix sera basé sur le niveau de performance du PC. Autrement dit, plus c’est cher et plus c’est performant, logique en somme. Le prix du modèle standard devrait être de 499 $ et possédera un système d’exploitation Linux, et le plus élevé de 999 $. En revanche, Xi3 n’a pas voulu expliquer les différences entre les deux modèles.

Le modèle de présentation de « Piston » possédait une carte IO abritant un port Ethernet, une entrée audio 1/8, une sortie audio optique SPDIF, quatre ports USB 3.0, quatre ports USB 2.0 dont un dédié à la prise en charge d’un clavier, quatre ports eSATAp, 2 sorties Mini Display et 1 port Display HDMI.

Compte-tenu de son prix assez élevé, il faudra que ce mini PC en possède sous le capot, surtout pour pouvoir rivaliser avec la nouvelle génération de consoles, représentée par la PS4 et la Xbox 720. Et c’est là la grande question : Valve arrivera-t-il à s’imposer contre les futurs plateformes de salon de Microsoft et Sony ?