Resident Evil 6 : infection de captures et détails additionnels

The Last Guardian : annoncé trop tôt ?
25 septembre 2015
Final Fantasy XIII-2 : une date de sortie européenne et un trailer
25 septembre 2015

Si la bande-annonce de Resident Evil 6 nous avait permis d’en apprendre beaucoup plus sur un projet qui se fait attendre, quelques zones d’ombres subsistaient jusqu’à présent sur certains détails du scénario, ou encore sur la nature des personnages. Pour éviter de perdre sa communauté en route, Capcom met les choses au point dans un communiqué. Ainsi, l’aventure nous conduira bien en Chine dans un 2013 alternatif, dans une ville côtière fictive répondant au nom de Lanshiang. Côté personnages, nous incarnerons Leon, toujours en lutte contre le bioterrorisme ; Chris, qui malgré un traumatisme personnel inconnu survenu six mois auparavant rejoindra ses collègues du BSAA sur le terrain ; et un personnage encore anonyme pour le moment.

L’inconnu à la cicatrice est un mercenaire dont nous devrons percer l’identité à jour bien qu’il soit contrôlable, impliqué dans des conflits en Europe de l’Est où les armes biochimiques sont au cœur du combat. Un jour, il fut informé qu’il serait le sauveur de l’humanité, et plutôt que de chercher la nature de sa mission, il choisit de trouver le meilleur moyen pour en retirer de l’argent. Du côté des personnages secondaires, nous retrouverons notamment Adam Brenford, le président qui a engagé Leon ; Helena Harper, l’une des gardes du corps du chef de l’État, qui a confié à Leon qu’elle était responsable de l’incident en cours ; ou encore Ingrid Hunningan, membre du Field Operations Support qui guidera notre héros blond sur le terrain.

En ce qui concerne les ennemis, nous retrouverons non seulement des zombies plus forts, capables de manier des armes plus variées et pouvant désormais sauter ; mais surtout des morts-vivants nommés J’avo, baptisés ainsi par le BSAA en référence au mot « démon » en serbe. Apparus au début des conflits en Europe de l’Est six mois auparavant, ils peuvent comprendre le langage humain, agir en groupe et user d’armes complexes, mais sont néanmoins très agressifs et se fient uniquement à leur instinct. En cas de blessure légère, ils peuvent se régénérer, et si les dommages sont plus graves, ils sont alors capables de se reconstituer sous une forme différente, nous obligeant à repenser notre stratégie.

Terminons avec le système de jeu, nous permettant de tirer en bougeant (Hallelujah !), glisser, esquiver en roulant ou encore se couvrir et user d’attaques de mêlée. Séduits par ces informations ? Le rendez-vous avec le sixième volet d’une saga mythique est prévu pour le 20 novembre.