Ninja Theory développe pour Capcom

Namco Bandai étudie l’arrivée des « Tales of » en occident
18 juin 2015
Ken Kutaragi : l’ancien président de SCE voit la PS4 …
18 juin 2015

Capcom veut asseoir son statut d’éditeur de première catégorie sur le marché japonais mais aussi, et surtout, mondial.
Non, non. Ce n’est pas un nouveau cross-over…

Interviewé récemment sur la question de l’accroissement de son activité, la société a exprimé son souhait d’augmenter son rendement en sorties de jeux vidéo à l’échelon international. Pour ce faire, Capcom vient d’entériner un contrat avec le studio Ninja Theory commandant le développement d’un jeu pour le compte de Capcom.

Pour rappel, Ninja Theory est à l’origine de 3 jeux seulement dont 2 sont déjà disponibles. Heavenly Sword, tout d’abord, fut l’un des tout premiers hits de la PS3 grâce notamment à un univers asiatique à la fois zen et furieux, mystique et physique. Plutôt bien reçu par la presse, ce jeu marquait les débuts du studio dans le métier de fort belle manière.

Kung Fu Chaos, deuxième jeu du studio, adopte un style radicalement différent même si le jeu se déroule encore dans un univers extrême-oriental. Sorti sur Xbox 360, ce jeu à la croisée d’un beat’em all et d’un party-game, dans lequel se dégage une ambiance de vieux films de kung-fu des années 70, saupoudrée d’un ton un peu dingo. Encore une fois, le studio nous livre un travail propre même si le succès n’est pas franchement fulgurant. Et au mois d’octobre, le studio connaîtra peut-être le succès qu’il mérite avec son futur jeu d’aventure/beat’em all : Enslaved.

Ninja Theory aura donc l’honneur de développer pour la firme japonaise qui par ce biais, souhaite donc remplir ses objectifs d’augmentation de sorties de jeux. Mais une question nous brûle les lèvres au point de ne presque pas vouloir la poser : de quel jeu s’agira-t-il ?

Apparemment, toujours d’après l’interview menée auprès de Capcom, la firme souhaite développer les nouveaux jeux de la marque au Japon. Ce qui pourrait laisser sous-entendre que les suites éventuelles des licences déjà existantes pourraient être remises entre les mains de studios externes. GameInformer avait évoqué une rumeur, en avril dernier, concernant un nouvel épisode de la série Devil May Cry et pensait même qu’on en entendrait parler pendant l’E3 où lors d’autres conventions d’importance (le Comic-Con avait même était pressenti).

La rumeur est donc relancée et tous les regards se tournent à présent vers Ninja Theory qui va pouvoir exprimer toute son admiration pour l’univers asiatique en développant un jeu digne d’une société telle que Capcom.