GAME : le détail des offres de reprise des magasins

PlayStation 3 : Long Live Play, la publicité de l’année avec tous nos héros
14 juillet 2015
Transformers bientôt disponible en Blu-Ray ?
14 juillet 2015

Inutile de vous rappeler que l’enseigne GAME arrive à la fin de son existence, puisque vous êtes nombreux à vous êtes rués dans les magasins qui bradaient la totalité des stocks. Hier s’est tenue une réunion entre la direction et le comité d’entreprise, et nous savons désormais quelles enseignes sont sur le coup.

En effet, Micromania reprendrait 44 magasins dans des villes où la franchise n’est pas implantée, tout en conservant 88 employés, tandis que Game Cash souhaiterait en reprendre 22 et garderait l’ensemble des 58 employés. GAME emploie actuellement 557 employés en CDI, ce qui signifie que moins de 27 % conserveront leurs jobs (sans compter la centaine de CDD). Le communiqué indique également que les magasins GAME garderont leur enseigne durant une année, avant de devenir pleinement Micromania.

Interrogé par l’AFP, l’un des responsables d’une boutique GAME France a déclaré : « Ce sont plus de 400 personnes qui vont rester sur le carreau. Les gens sont dépités, ils ont pris un pavé sur la tête ». Mais il rajoute cependant que c’est un soulagement puisque, sans information depuis l’annonce du redressement judiciaire, « maintenant, on sait où on va ».

Les offres peuvent cependant évoluer puisqu’il est indiqué qu’il reste encore 8 jours avant que le tribunal prenne sa décision, le 25 janvier (comme nous l’avaient confirmé les employés de GAME). Après cela, il est possible que la direction de GAME propose un plan de sauvegarde pour les emplois des salariés non repris par les autres enseignes.

Nos confrères de lesnumeriques ont par ailleurs réussi à mettre la main sur une liste publiée par les employés sur un forum, détaillant à priori les magasins qui seraient repris, mais rien ne sera officiel avant le 25 janvier.

Micromania

  • Aix-en-Provence
  • Albertville
  • Alès
  • Avignon
  • Belfort
  • Belle Epine
  • Besançon Chateaufarine
  • Besançon CV
  • Balaruc
  • Boulogne-Billancourt
  • Boulogne-sur-Mer
  • Caen
  • Cannes
  • Chalon-sur-Saône
  • Charleville
  • Mézières
  • Chateauneuf-les-Martigues
  • Colmar
  • Comboire
  • Créteil Soleil
  • Docks Vauban
  • Douai
  • Eragny
  • L’Isle-Adam
  • Lanester
  • Puy-en-Velay
  • Lille Medecin
  • Limoges Saint Martial
  • Lyon Grenette
  • Metz
  • Montargis
  • Orgeval
  • Parinor
  • Paris Général Leclerc
  • Paris Saint Antoine
  • Paris Vaugirard
  • Paris Victor Hugo
  • Qimper
  • Rennes CV
  • Roanne
  • Rouen Gros-Horloge
  • Salon de Provence
  • Saint-Brice
  • Valence 2

GAME CASH

  • Ajaccio
  • Amiens Console
  • Angers
  • Arras
  • Bayonne
  • Blois
  • Bordeaux Sainte Catherine
  • Calais
  • Cambrai
  • Cherbourg
  • Lyon Mag 39
  • Melun
  • Nancy Saint-Sébastien
  • Nevers
  • Paris Lévis
  • Périgueux
  • Sarreguemines
  • Senlis
  • Sens
  • Saint-Brieuc
  • Thionville
  • Tours Nationale