Dragon Ball: Sparking Omega – Le nouveau DBZ annoncé

Ubisoft se met aussi à la corruption des magazines de jeux vidéo
16 juillet 2015
Reportage – Dragon Ball Zenkai Battle Royal : nous l’avons testé au Japon
16 juillet 2015

Bizarrement, Spike et Namco Bandai Games continuent de s’acharner sur le concept immersif et dynamique instauré avec la série Budokai Tenkaichi/Raging Blast, connue au Japon sous le terme Sparking, alors que la grande majorité des fans attend un revival de Budokai comme le retour de Son Goku sur Terre pour nous sauver.

Loin d’être mauvais une fois le pad en main, Dragon Ball Z: Ultimate Tenkaichi n’avait cependant convaincu ni la presse ni le public, la faute à un système de QTE trop présent qui ne laissait pas beaucoup de place à l’improvisation, aux contres punitifs, ou à l’originalité des combos. Il nous tarde donc de découvrir ce que Spike nous réserve avec Dragon Ball: Sparking Omega, la cuvée 2012 de notre DBZ annuel, qui rejoint donc FIFA et Call of Duty dans la liste des jeux qui vont nous faire sortir des sous chaque année, alors que nous avons déjà pulvérisé tous les combattants sur Namek ou devant le palais de Kami-sama. Peu de détails ont filtré de cette annonce exclusive que le magazine japonais V-Jump s’apprête à nous livrer, mais la source rapporte que ce Dragon Ball: Sparking Omega devrait être le dernier de cette licence (la licence Sparking, mais pas DBZ, ils ne sont pas fous chez Namco Bandai) et sera encore une fois le titre le plus fourni en personnages de toute l’histoire de la franchise (incluant les combattants de GT).

Il faudrait peut-être réfléchir à un nouvel argument de vente un jour…