David Cage : l’industrie du jeu vidéo souffre du « syndrome de Peter Pan »

L.A.-Noire
L.A. Noire : à quoi s’attendre ?
9 juin 2015
[TUTO] Connecter sa PS3 à internet avec sa Freebox (via câble Ethernet)
9 juin 2015

Toujours prompt à nous sortir une petite phrase bien choisie sur une industrie du jeu vidéo qu’il estime pousser vers le haut depuis des années, David Cage fait encore parler de lui cette semaine. Dans une interview accordée à Gamasutra dans le cadre de gamescom, le directeur de Quantic Dream a ainsi déclaré que, pour lui, le jeu vidéo souffrait du syndrome de Peter Pan, qu’il ne voulait pas grandir, préférant s’asseoir sur des bases bien établies et sûres.

Je pense que nous devrions avoir plus de courage dans notre industrie et prendre plus de risques, car c’est selon moi que c’est ce dont l’industrie a besoin. Je veux dire, combien de jeux de tir à la première personne pouvez-vous faire ? Combien de monstres, extraterrestres et morts-vivants pouvez-vous tuer dans des jeux vidéo ? Il y a un moment où nous devons grandir. Nous devons absolument grandir.

Je pense souvent que l’industrie souffre du syndrome de Peter Pan. C’est en fait que nous voulons rester des enfants. Mais il y a un moment où nous devrons grandir, en tant qu’industrie. Et nous ne pouvons pas continuer avec ce syndrome. Il nous faut évoluer, et je pense que c’est le bon moment.

Avec son nouveau projet, Beyond: Two Souls, David Cage a pour ambition de créer un jeu mature, qui bousculera encore le monde du jeu vidéo. Pensez-vous néanmoins que les jeux doivent se décentraliser des FPS et des créatures fantastiques, peut-être du fun et de tout ce que ces codes impliquent, pour commencer à nous conter des histoires plus profondes et mieux pensées ?