Batman: Arkham Origins – WB : « Les joueurs ont le droit d’être sceptiques »

Söldner-X 2 : un contenu additionnel en développement
9 juillet 2015
Snes9X
TUTO – Snes9X : le guide d’utilisation de l’émulateur Super Nintendo
9 juillet 2015

Dans les colonnes de nos confrères de GameSpot, Eric Holmes, directeur créatif chez Warner Bros. Montréal, a tenu à défendre les intérêts de Batman: Arkham Origins vis-à-vis du changement de studio (Rocksteady a laissé son bébé après nous avoir fait vibrer pendant deux épisodes). Selon lui, les joueurs ont le droit d’être sceptiques, à partir du moment où ils n’ont pas pris la manette en mains.

Autrement dit, le principal intéressé sait que Batman: Arkham Origins a suffisamment d’arguments pour convaincre et mettre à terre les aprioris. Cela passe par un gameplay qui soutient la comparaison avec les précédents épisodes et, aussi mais surtout, par une histoire à même de nous transporter.

Je dirais que les gens ont le droit d’être sceptiques ; ils peuvent être sceptiques. Mais venez et jouez au jeu à l’un des évènements où nous le présenterons. Et je pense qu’à partir du moment où vous aurez le pad en mains, vous allez voir que le titre est authentique et utilise les mêmes fondations et mécaniques des jeux Arkham. Et je pense que nous avons une histoire incroyable… Je ne peux pas en dire plus… mais je peux vous dire que je suis très excité par l’histoire… Je pense que celle-ci est très importante pour Batman et que c’est ce que les fans vont le plus aimer dans le jeu.

N’hésitez pas à lire nos premières impressions sur Batman: Arkham Origins.