Batman Arkham Asylum : le plus grand secret du jeu vient d’être révélé

Project Versus J : un deuxième scan et puis c’est tout
14 juillet 2015
Tout ce qu’il faut savoir sur le 2.40
14 juillet 2015

Combien de joueurs continuent d’arpenter encore les sinistres couloirs de l’asile d’Arkham, traînant dans le parc sombre et les passages nauséabonds ? Pourtant Batman: Arkham Asylum n’a pas livré tous ses secrets.

Batman: Arkham City vient tout juste d’être dévoilé. Mais récemment, GameInformer a découvert une zone secrète dans l’asile d’Arkham, révélant le plan de Gotham City ainsi que des concepts arts du nouveau projet de Rocksteady. La chambre secrète de Warden Quincy Sharp n’est indiquée sur aucune carte, ni sur aucun guide et il est impossible de la déceler, malgré l’attirail impressionnant du détective. Paul Corcker, lead narrative designer sur le jeu, s’explique :

« En construisant l’univers de Batman: Arkham Asylum, nous avons placé plusieurs références reliant le jeu à Batman: Arkham City. Depuis le début, nous savions que Quincy Sharp n’était pas une bonne personne, nous avons cherché à prévoir quelles pourraient être ses prochaines actions.

Cette chambre secrète constituait un lien parfait vers Arkham City, mais pour créer l’effet de surprise, il fallait que cette pièce soit très bien cachée. Évidemment, nous prenions le risque qu’elle soit découverte. Au bout de  six mois, durant lesquelles nous avons suivi avec attention les mouvements sur le forum du jeu, nous avons balancé l’information dans notre annonce de l’édition « Jeu de l’année ». Les fans du jeu ont été incroyables et nos  efforts pour créer une histoire forte et profonde pour chaque personnage ont été récompensés. C’était génial de voir toutes les théories qui fusaient autour de cette chambre secrète sans qu’elle ne soit découverte.

Ce que les gens apprécieront, je pense, ce n’est pas seulement la manière dont Batman: Arkham Asylum glisse vers Batman: Arkham City, mais plutôt comment l’histoire de Batman: Arkham City donnera un nouvel éclairage sur les évènements dépeints dans Batman :Arkham Asylum ».