GOW 3 Pandora Box – Réservations non honorées, les prix flambent : …

Gran Turismo 5 : un développeur confirme le support de la 3D
13 juillet 2015
Gran Turismo 5 toujours terminé à 90 pourcent
13 juillet 2015
God of War
La Pandora box de God of War III est un ultra-collector dont toutes les pré-commandes n’ont pas pu être honorées. Nous avons posé la question au responsable marketing de Micromania pour en savoir plus à ce sujet.

Depuis hier, un certain nombre de joueurs sont malheureux car ils viennent d’apprendre que malgré leur réservation, ils n’auront pas droit à leur ultra collector God of War III, normalement appelé Edition Trilogie Ultime mais plus connu sous le nom de Pandora Box. Ceci touche toutes les enseignes françaises et, sans doute, celles des autres pays.
Certains ont été plus rapides que d’autres… voilà notre Pandora Box.

La colère de ces clients malheureux commence à se faire entendre sur internet via les forums, Facebook ou encore les blogs. Normal d’être contrarié lorsque, même après avoir versé un acompte, il y a déjà longtemps, le collector ne sera pas livré.

Après renseignement, ceci n’est pas dû à la mauvaise gestion par les magasins de leurs stocks mais d’un souci de livraison du côté de chez Sony. À priori, c’est donc nos amis de la firme nippone qui n’ont pas respecté les quantités annoncées initialement. Curieux d’en savoir plus, nous avons contacté le service marketing de Micromania, première enseigne française du jeu vidéo, qui, comme les autres chaînes, a été touchée par ce problème.
JE VEUX MON COLLECTOR, c’est clair ?

C’est donc Gregory Tizon, le responsable du service marketing de Micromania, qui nous a confirmé que le souci venait de plus haut et que, même en ayant pris une marge de sécurité dans le nombre de réservation, le manque d’unités livrées au final a été insuffisant pour satisfaire toutes les demandes.

Profitant de l’occasion, nous avons devisé sur le sujet et G. Tizon, nous a confié ceci :

“Je ne comprend pas que les éditeurs continuent à proposer des ultra-collectors en quantité aussi limitée. Si les fans sont si nombreux à vouloir une édition de ce type, Pourquoi ne pas en produire en quantité suffisante pour les satisfaire ? En plus de faire de nombreux déçus, le résultat de cette limitation crée un marché parallèle où les jeux collectors de ce type se vendent au double, voire au triple du prix initial (NDLR : la Pandora Box se vend au minimum à 300 euros aujourd’hui contre 150 en magasin). Ceci ne profite donc qu’aux spéculateurs qui profitent de cet état de fait pour se faire un maximum d’argent sur le dos des fans n’ayant pas réussi à obtenir le jeu de leurs rêves.”

Son interrogation est tout à fait justifiée surtout dans le cas d’une franchise aussi forte que God of War. Même en cette période de crise, alors qu’il y a des milliers de fans qui sont prêts à payer pour s’offrir le collector ultime, Sony, au lieu de profiter de cette opportunité, a limité sa production à un nombre inférieur à celui de la demande. Dommage.

Le message à faire passer aux éditeurs est qu’il serait bien, dans le futur, que les ultra-collectors soient produits de façon à ce que ceux qui veulent se les payer ne soient pas obligés de se battre pour en obtenir un. À ce jour, magouille, rapidité, opportunité ou commissions occultes sont les armes de ceux qui veulent posséder un (ou plusieurs pour en revendre) exemplaire d’une telle édition. Il est clair que celui qui en achète deux, s’il en revend un, s’offre le sien… c’est tentant et tout à fait normal de faire un tel calcul pour toute personne censée. Avec de plus grosses quantités mises en vente, les boutiques et l’éditeur auraient gagnés plus d’argent au lieu de laisser cette plus-values aux petits malins du net. C’est une belle opportunité de faire encore plus de chiffre d’affaire que vient de perdre Sony…

Pour preuve, voici les quelques annonces glanées sur internet depuis ce matin :