TEST – Tomb Raider : Lara la guerrière

patch de PES
Une date pour le patch de PES
17 septembre 2015
Lollipop Chainsaw : La gagnante du concours révélée
17 septembre 2015

En conclusion, Tomb Raider est une réussite à bien des égards. Non content de nous plonger dans une quête menée tambour battant et n’épargnant ni le joueur ni cette pauvre Lara, il s’offre le luxe de raviver une flamme éteinte depuis trop d’années. 

Loin de la maniabilité frustrante des épisodes les plus récents, le reboot a su s’inspirer des meilleurs pour mieux s’en détacher et livrer un savant mix entre action, aventure et survie. Beau, jouable, long, riche et rythmé, ce Tomb Raider confirme qu’entre de bonnes mains, les nouvelles directions prises par certaines franchises – Devil May Cry très récemment – peuvent aboutir à quelque chose de grand.

Bien sûr, la nouvelle Lara n’est plus l’icône qui justifie son existence au jour d’aujourd’hui. C’est là tout son paradoxe : en abandonnant quelques bonnets, son short moulant et ses flingues, elle (re)trouve une légitimité dans le paysage vidéoludique. Le sex-symbol est mort, mais l’héroïne perdure, contre vents et marées. Surtout contre marées d’ailleurs. À bon entendeur…

Les plus

  • Une aventure avec un grand A
  • Du spectacle avec un grand S
  • Une héroïne avec un grand H
  • Une richesse avec un grand R
Les moins

  • Les gunfights ne sont pas au diapason du reste
  • De rares bugs
  • Un manque de challenge crieront certains