Le détail des connexions de votre PlayStation 3 au démarrage

MAJ – Le premier Custom Firmware 3.55 avec lecture des backups disponible
16 juin 2015
Sony va inspecter les disques durs de Geohot et les IP de ses fans sur youtube
16 juin 2015

Selon lui, la PlayStation 3 se connecte à internet au démarrage de l’OS (donc à l’allumage de la console) et effectue des échanges avec divers serveurs de Sony, comme vous pouvez le voir ici :

  • fus01.ps3.update.playstation.net > Serveur de mise à jour
  • mercury.dl.playstation.net > Les nouvelles publicités
  • nsx.np.dl.playstation.net > Les previews du PlayStation Store
  • nsx-e.np.dl.playstation.net > Publicités (les principaux échanges)
  • us.np.stun.playstation.net > Connexion initiée au démarrage de l’OS
  • ena.net.playstation.net > Connexion sécurisée SSLv3 après le contact avec le serveur précédent
  • dus01.ps3.update.playstation.net > Serveur de mise à jour secondaire (pourrait forcer les mises à jour)
  • auth.np.ac.playstation.net > Serveur d’authentification sécurisé SSLv3
  • service.playstation.net (rapport d’erreurs, à de multiples adresses IP de destination si l’IP principale est bloquée)
  • creepo.ww.hl.playstation.net (envoi des rapports de plantage de la console, etc.)

Vous l’aurez compris, votre PlayStation 3 effectue de multiples échanges avec les serveurs de Sony et, à partir du moment où votre connexion internet est valide (correctement configurée dans la console), la PS3 peut communiquer aisément avec les serveurs de la firme nippone, sans avoir de compte PSN.

Quoi qu’il en soit, les possibilités de blocage des consoles hackées sont encore du domaine de la spéculation et il faudra attendre les premières victimes (ou non) pour savoir si c’est réellement réalisable (et juridiquement possible).