Les PSN Cards : pas avant un long moment

Ubisoft
Ubisoft se sent limité par les consoles actuelles
28 juillet 2015
Final Fantasy XIII
MAJ – Final Fantasy XIII : une distribution massive
28 juillet 2015
Les-PSN-Cards

Nous sommes habitués avec les produits Sony, et c’est donc sans étonnement que nous apprenons que les PSN Cards auront un « léger » retard. Cliquez sur suite pour en savoir plus…

Alors que les Américains s’apprêtaient à enfin recevoir les fameuses PlayStation Network Cards fin Avril, selon Peter Dille, vice-président marketing et du PlayStation Network (lire ICI), quatre mois plus tard qu’en est-il ? Il semblerait que nos amis transatlantiques n’ont toujours pas vu le bout du nez des PSN Cards, et ils ne pourront certainement pas les acheter avant longtemps.

En effet, un employé de la chaîne de magasins GameStop a diffusé la photo d’un papier de Sony stipulant que les cartes prépayées n’arriveraient pas avant 2009 :

Les PSN Cards : pas avant un long moment

 

Traduction du petit encadré :
 Une mise à jour des points de vente est nécessaire avant que les magasins puissent proposer des Playstation Network Cards. Cette mise à jour des points de vente était initialement prévue pour cette année, mais malheureusement elle ne sera pas faite d’ici 2009.

Les Américains ne pourront donc pas profiter de ses cartes avant au moins 2009, et si nous suivons la logique de Sony, les Européens devraient être servis quelques temps après (jours, mois, semaines, années… Qui sait ?).

Petit rappel sur l’utilité des PSN Cards: elles sont comparables aux cartes prépayées déjà disponibles depuis des mois sur Xbox 360. Vous allez en magasin acheter une ou des cartes de différents montants, puis vous n’aurez plus qu’à rentrer un code dans une section du PlayStation Store pour voir automatiquement votre porte-monnaie se réapprovisionner. Ces PSN Cards serviraient surtout pour les gens qui ne veulent pas ou ne peuvent pas utiliser leur carte bancaire pour effectuer des achats, ou encore pour ceux qui n’en ont pas comme les mineurs par exemple.