Polémique autour des publicités pour la nouvelle PS3 au Japon

Polémique autour des publicités pour la nouvelle PS3  au Japon
 Au Japon, la campagne de pub pour la PS3 Slim vient d’être lancée, et elle inclut des figurants assez spéciaux.

Quelques jours après l’annonce de la sortie de la nouvelle PS3, Sony vient de lancer la campagne de promotion pour son nouveau monolithe, appelée « Play Face« . Cette campagne, à première vue bonne enfant, montre le visage des célébrités nationales, inconnues pour la plupart d’entre nous, en pleine partie qui font des grimaces impressionnantes : cette publicité s’inspire fortement du projet de Phil Toledano, qui voulait photographier des inconnus en train de jouer à un jeu vidéo, pour « révéler la partie cachée de leur personnalité ». Le photographe est d’ailleurs très heureux que Sony se soit inspiré de ses photos pour sa campagne de pub.

Depuis longtemps, les campagnes de promotion de Sony ont eu un côté étrange, mais celle-ci risque de vraiment porter à polémique. Comme pour chaque campagne de pub, des photos ont également été prises. Quatre des figurants ont un détail plutôt gênant en commun : ils auraient consommé de la drogue !

Yosuke Kubozuka, jeune et brillant acteur, a sauté du neuvième étage de son immeuble, a fait une chute de 25 mètres, mais a survécu. Cet évènement serait un accident, mais de nombreuses rumeurs disent qu’il aurait tenté de se suicider après avoir abusé de certaines drogues.Tsuyoshi Kayashiro, DJ de 45 ans : les rumeurs de consommation de drogues sont renforcées par son métier de DJ.Arata est un talentueux acteur prolifique, mais de nombreuses rumeurs de consommation de drogues l’entoure.

Norifumi Yamato est un jeune kick-boxer qui aurait consommé de la marijuana durant de nombreuses soirées.

Certes, ces quatre affaires n’ont jamais abouti à une réelle condamnation car elles sont restées au stade de rumeurs mais qui ont malgré tout gâché les carrières des célébrités qui s’en remettent difficilement.Cependant, quatre personnalités impliquées dans des affaires de drogue, cela fait beaucoup pour une simple campagne de pub. D’autant plus que la drogue chez les célébrités japonaises est beaucoup plus tabou qu’aux Etats-Unis, et des rumeurs de ce type signent souvent la fin de leurs carrières. De plus, au Japon, la différence entre les drogues durs n’existe pas, de la drogue reste de la drogue. La question que nous pouvons nous poser est : pourquoi Sony a-t-il demandé à des célébrités à la carrière gâchée  par la drogue de figurer dans une pub pour la nouvelle PS3 ? Est-ce volontaire ou totalement fortuit ? Espérons que Sony réagira prochainement à cette affaire.