PlayStation Orbis : les caractéristiques possibles de la prochaine console

PlayStation-Orbis--les-caractéristiques-possibles-de-la-prochaine-console

Note de la rédaction : Avant toute chose, sachez que nous parlons ici de rumeurs, et que, bien évidemment, nous n’aurons aucune confirmations tant que Sony n’aura pas annoncé la future PlayStation.

Tout le monde est au courant, au cours des cinq dernières années, le marché des consoles a considérablement changé, notamment grâce (ou à cause) des téléchargements numériques, des DLC, des mises à jour des firmwares, des tablettes, des jeux mobiles, du free-to-play, des jeux d’occasions, du piratage, des suites de certaines franchises, des coûts de développement en spirale, de la récession… Presque tout ce qui est lié au domaine des jeux vidéo a évolué, mais pas toujours dans le bon sens.

C’est donc dans ce contexte, plus qu’incertain, que Sony va placer tous ses espoirs dans sa future console : la PlayStation 4 et il vaudrait mieux pour le géant nippon que cela lui réussisse puisque cette année, la société a enregistré des pertes record de plus de 5 milliards de $ (soit environ 4 milliards d’Euros) et ce n’est pas avec les ventes de la PSVita que cela va s’arranger puisqu’en seulement 9 mois d’existence, la console portable de Sony patauge. Les enjeux sont donc élevés.

C’est donc avec un peu d’avance que le magazine PSM3 a décidé de sortir son dernier numéro dans lequel se trouve un gros dossier englobant toutes les rumeurs, les murmures et les fuites entendus un peu partout sur la future console de Sony. Mais avant tout, nous devons souligner un petit détail, d’après nos confrères de CVG et leur réseau d’experts en technologie, leurs analystes ainsi que des initiés de l’industrie des jeux vidéo, le nom de code de la PS4 serait Orbis et non Thèbes et l’image la plus proche de la console serait celle-ci :

Visiblement, ses spécifications seraient en cours de finalisation, mais il semblerait que ce soit l’image la plus précise de la PlayStation Orbis ou Orbis tout simplement. L’avenir semble bien plus proche qu’il n’y parait !

Au travers de ce dossier, nous allons vous détailler les quinze points importants de la PlayStation Orbis. Bien que certains soient issus de fuites, d’autres sont toujours au stade de rumeurs, il faudra donc, bien évidemment, prendre tout ceci avec des pincettes.

  • 1 – La console ne s’appellera peut-être pas PS4

Il se peut que le mot « PlayStation » soit gardé dans le nom de la future console de Sony, mais il est fort probable que le « 4 » ne soit pas inclus, et ce, pour plusieurs raisons :

  1. En général dans les suites de films, passée la trilogie, des sous-titres font leurs entrées en changeant le nom de la série initiale en un autre nom.
  2. En japonais le chiffre « 4 » se prononce « Shi« , et a donc la même prononciation que le mot « mort ». C’est donc un chiffre porte-malheur au Japon, par conséquent, de nombreux hôpitaux ne possèdent pas de quatrième étage ou de salle numéro 4. De même pour les compagnies aériennes nippones qui n’ont pas de sièges dans leurs avions portant ce chiffre.
  3. Voici sans doute la plus grosse fuite de Sony concernant le nom de sa console puisque si vous tapez sur Internet « Orbis.SCEDev.net » vous atterrirez dans une section réservée aux développeurs de Sony, en revanche, si vous tapez ceci « PS4.SCEDev.net« , il ne se passera rien. Par exemple, si vous tapez « Vita.SCEDevnet.com« , vous serez redirigés sur le site de Sony, vers la section réservée aux développeurs de PSVita, idem pour « NGP.SCEdevnet.com » qui vous renverra au même endroit que pour l’adresse comprenant « Vita », NGP étant l’ancien nom de code de la PSVita.
  4. « Vita » en latin signifie « vie », « Orbis Vitae » signifie « cercle de vie ». Ce n’est peut-être qu’une coïncidence, mais cela tient quand même assez la route si on suppose que Sony veuille faire travailler ces deux consoles en tandem. « life » pourrait donc bien être ce qui désigne la vision de l’avenir de Sony, deux consoles complémentaires qui deviendraient un centre de divertissement pour toute la famille.

En bref, Orbis pourrait bien ne pas être le nom définitif de cette future console, seulement, à l’heure actuelle, tout pousse à croire qu’il le sera vraiment.

  • 2 – À quoi ressembleront les jeux ?

Nous avons déjà vu à quoi ressembleront les premiers jeux PS4 lorsque Watch Dogs, Star Wars 1313 ou bien la démo technique du moteur Luminous de Square Enix avaient été dévoilés. Bien que tournant sur des PC haut de gamme, ces démos ne semblent pas faire peur à la PS4. En effet, d’après les rumeurs concernant les spécifications de la console (processeur AMD, 4 Go de RAM…) il semblerait que la PS4 puisse faire tourner un jeu comme Star Wars 1313 sans faire le moindre effort.

Puisque les spécifications ne sont pas encore officielles et donc susceptibles de changer, il se pourrait bien que la PS4 obtienne un saut de performance équivalent à 5 fois la puissance de la PS3. Ces performances ne sont peut-être pas celles que certains espéraient, mais c’est le prix à payer pour l’accessibilité. En gros, la PS4 sera équivalente à un PC haut de gamme avec optimisation et matériel graphique personnalisé. Ce n’est pas une si mauvaise chose.

  • 3 – Il semble peu probable que la PS4 utilise la 4K (Ultra HD)

Bien que de nombreuses rumeurs disaient que la PS4 ferait tourner des jeux avec la résolution 4K (soit 4096 par 2160 pixels), cela parait de moins en moins probable. En effet Sony va lancer pour Noël une gamme de téléviseurs Ultra-HD et sachant que le modèle LCD KD-84X9005 en 84 pouces coûtera la coquette somme de 40 419 $ (30 715 €), peu de personnes pourront se vanter d’en posséder un. D’autant plus que ces prix exorbitants ne baisseront que dans quelques années. D’ailleurs, pourquoi utiliser une nouvelle résolution quand nous savons tous que très peu de jeux sur PS3 tels que flOw et Wipeout, peuvent tourner en 1080p et 60 images par secondes ?

Des jeux de courses ambitieux d’Electronic Arts comme SSX par exemple, doivent tourner en 1120×585 afin de pouvoir maintenir un taux de fluidité décent. Bien que la PS4 soit plus puissante que la PS3, nous doutons très fortement qu’un jeu comme Skyrim puisse tourner en 4096×2160 et à 60 FPS. Si 4K il y a, ce ne sera très certainement destiné qu’aux vidéos. La puissance de la PS4 pourra donc faire tourner des jeux ambitieux en 1080p et 60 images par secondes sans problème, donc attendez-vous à ce que ce soit ainsi.

  • 4 – Les jeux d’occasion ne passeront plus

Au quatrième trimestre 2011, les résultats concernant le marché de l’occasion au Royaume-Uni ont été dévoilés. Les Anglais auraient dépensé 145 millions de $ (110 millions d’Euros) pour des jeux d’occasion. Certes, cela n’équivaut qu’à 10 % des ventes de jeux neufs en boite (1,26 milliards de $ ou 958 millions d’€) mais c’est tout de même un chiffre important.

David Cage, le très célèbre créateur d’Heavy Rain pestait contre les jeux d’occasion lors de sa venue au GDC (Game Developers Conference) 2012 :

Je pense qu’il y a quelque chose de mal avec les jeux d’occasion, les gens se font de l’argent grâce à notre travail et cela ne revient même pas à nous ou à ceux qui prennent des risques.

Les conséquences sont que d’après les rumeurs, Sony ferait bloquer radicalement les jeux d’occasion sur sa PS4. Il y aura donc deux façons de jouer, en achetant les jeux neufs ou en les téléchargeant via le PSN. Mais rassurez-vous, l’avenir ne sera pas que numérique, puisque d’après le patron de Sony, Kaz Hirai, le Blu-ray ne va pas disparaître.

Nous faisons des affaires dans certaines parties du monde où l’infrastructure réseau n’est pas aussi robuste que l’on pourrait espérer.

  • 5 – Des RAM suffisantes ?

D’après les rumeurs qui reviennent le plus souvent, la PS4 aurait entre 2 et 4 Go de RAM, ce qui est quatre à huit fois plus que la taille de la mémoire de la PS3 qui est de 512 Mo, elle-même partagée en deux, 256 Mo pour la vidéo et 256 Mo pour les systèmes). La Wii U en possède, quant à elle, 2 Go : 1 Go pour les menus et les systèmes et 1 Go pour la vidéo. Cependant, toujours d’après les rumeurs, la prochaine console de Microsoft embarquerait 8 Go de RAM.

Pour ceux qui ne le sauraient pas, les RAM sont importantes car elles permettent à votre console d’exécuter plus de programmes dans sa mémoire à un moment donné, plutôt que de permuter entre les programmes (par l’intermédiaire de chargements), améliorant ainsi considérablement les performances. Pour vous citer un exemple, le fameux décalage de Skyrim a été notamment dû à la mémoire RAM, sur PS3 2 fois 256 Mo alors que sur Xbox 360 la mémoire RAM est de 512 Mo unifiés.

Plus de RAM permet d’avoir des textures de plus haute résolution et moins de charges, comme quand vous entrez dans les bâtiments dans un monde ouvert. Quand nous avons vu la démo du moteur next-gen, Luminous, de Square Enix à l’E3, tout ce qui avait été dit, c’était que la démo tournait sur un PC haut de gamme avec beaucoup de RAM. Si Microsoft opte pour 8 Go de RAM, il peut donc doubler Sony, seulement l’inconvénient est que la RAM est chère, mais Sony ne peut pas se permettre de lésiner sur les moyens.

  • 6 – Qu’en est-il de la mémoire flash ?

La rumeur dit que la PS4 possédera 16 Go de mémoire flash interne pour permettre de faire face aux rapides et sécurisées mises à jour des firmwares. Entre autres, la PS3 super Slim possède elle aussi 16 Go de mémoire flash.

Oui, mais qu’est-ce que la mémoire flash ? Prenez cela comme une clé USB, un périphérique de stockage à l’état solide, sans pièces mobiles. Tout y est électronique et non mécanique. La mémoire flash est plus rapide, plus silencieuse et plus petite qu’un disque dur standard, mais aussi beaucoup plus chère. Si la PS4 a autant de mémoire flash que la PS3 super Slim, cela va soulever pas mal d’implications quant à l’avenir des mises à jour des microprogrammes et des patchs des jeux, puisque les installations et les temps de chargements sont le fléau de la PS3. Nous ne pouvons donc qu’espérer que Sony prenne soin de minimiser ou de placer en arrière-plan ces activités. Prenons exemple sur l’iPad d’Apple, lorsque vous voulez jouer, vous n’avez qu’à appuyer sur l’application choisie et automatiquement vous commencerez à jouer, un processus qui ne prend pas plus de quelques secondes. En revanche, sur PS3, jouer à un jeu prend beaucoup plus de temps avec son démarrage lent et ses installations.

Si Sony a une chose à faire, c’est minimiser le temps entre la pensée de jouer et jouer.

  • 7 – Bye bye la rétrocompatibilité

D’après des fuites rapportées par nos confrères de Kotaku, la PS4 ne pourra pas exécuter les jeux PS3. Ce qui est tout à fait possible puisque la PS3 avait abandonné la rétrocompatibilité PS2 vers la fin 2007. La première PS3 Slim, sortie en 2009 n’avait pas de rétrocompatibilité également, il semble donc peu probable que Sony change de politique avec sa nouvelle console.

Plus important encore, Sony a récemment versé 380 millions de dollars pour racheter le service de cloud gaming, Gaikai, qui en théorie, pourrait permettre à Sony de diffuser son catalogue entier grâce à Internet afin que les jeux puissent être joués sur n’importe quel appareil connecté (consoles, téléviseurs…). Gaikai a récemment remanié son site web officiel en rajoutant la marque Sony ainsi que les images de titres PS3 clés, comme Uncharted, Killzone et God of War. Le site Gaikai explique :

Nous travaillons dur avec Sony pour faire avancer notre plateforme de cloud gaming, et nous ne pouvons plus attendre pour vous dévoiler la prochaine génération de Sony.

  • 8 – Vous devrez enregistrer vos jeux sur votre compte PSN

Des rumeurs laisseraient entendre qu’une fois que vous avez acheté un jeu, vous devrez l’enregistrer sur un unique compte PSN en ligne. Après cela, vous pourrez copier le jeu sur votre disque dur (et télécharger une version digitale, si vous vendez ou endommagez le disque). Le verrouillage des jeux à un compte est déjà utilisé par Steam sur PC. Par contre il se peut que la PS4 ne demande pas d’être connecté constamment en ligne, mais peut-être qu’il faudra simplement se connecter pour enregistrer le jeu et rien d’autre.

Mais alors qu’est-ce qu’il adviendra de nos Blu-ray ? Il est possible que vous soyez en mesure de les échanger, mais ils seront d’une utilité limitée pour les acheteurs d’occasion. En effet, il se pourrait bien que pour les acheteurs d’occasion, dépassée la durée limitée, le jeu se bloque et devienne une démo. Imaginez une version « extrême » d’un passe en ligne d’EA sur PS3, où vous auriez besoin de payer une taxe significative pour « réactiver » un jeu d’occasion. Ainsi, le marché de l’occasion ne serait pas tué et les grands détaillants comme, aux USA, la chaîne de magasins Gamestop pourront « survivre » à la next-gen.

Un jeu d’occasion à durée limitée n’est pas encore certain, mais c’est ce que de multiples sources révèlent et cela concorde avec le plan de Microsoft pour sa prochaine Xbox.

  • 9 – La montée en puissance du PS +

Les jours où les jeux vendus en boite dans le commerce permettaient de contrebalancer le coût des consoles high-tech (vendues à perte) arrivent à terme. Les joueurs achètent désormais très peu de jeux AAA neufs et, par conséquent, l’écart entre les grands gagnants (FIFA et COD) et les perdants (tout le reste) se creuse considérablement, ce qui entraîne de grands changements comme le téléchargement de DLC ou l’inscription à un abonnement PS +.

Sony a besoin d’embrasser ce nouveau monde avec des structures de tarifications flexibles et de nouvelles façons de payer. C’est pourquoi le nombre de nouveaux utilisateurs au service PS +  lors de l’E3 a plus que doublé, juste après avoir enrichi son offre afin d’y inclure une variété de jeux à la demande de haute qualité et gratuits, tels qu’InFamous 2, Dead Space 2 et Red Dead Redemption. Sony America a récemment révélé que 97 % des utilisateurs PS + sont satisfaits du service et 93 % ont l’intention de le renouveler.

Le PS + pourrait donc être utilisé pour compenser le coût du matériel PS4, qui sera sûrement assez cher, un peu comme signer pour un contrat de téléphonie mobile ou de télévision Sky. Par exemple, vous pourriez payer 160 $ (121 € environ) l’année sur PS4, mais s’engager à un service de 24 mois au PS + reviendrait à 19 $ (15 €) par mois. Microsoft a déjà expérimenté une offre similaire avec la Xbox 360 aux États-Unis, sans doute pour tester la température.

  • 10 – Le PS Move va évoluer

La DualShock de Sony est un classique du design, mais la PS4 est susceptible d’adopter de nouvelles façons de jouer. Microsoft s’engage dans le long terme avec son Kinect et il est donc peu probable que Sony abandonne le PS Move, technologie ayant requis près de dix ans de développement. Il est donc possible que Sony réitère l’expérience Wonderbook, par exemple, dans sa console nouvelle génération.

L’hypothèse est que Sony composera des packs PS4 embarquant une caméra et une manette PS Move, c’est donc une fonction essentielle.

Sony a également déposé des brevets pour un certain nombre d’entrées beaucoup plus extravagantes, comme une baguette PS Move qui devient plus chaude ou plus froide en fonction d’événements en jeu (échauffement si vos  armes surchargent, ou refroidissement si vos mains suent). Sony a aussi déposé un brevet pour le « contrôle de langue » un peu comme le capteur Wii Vitality et des brevets pour des contrôleurs de réalité augmentée en 3D, y compris les tablettes, PSVita ou des lunettes 3D.

Un autre brevet important, le Simulview, qui permet à trois utilisateurs de regarder la même chaîne, mais en voyant chacun des images différentes. Cela semble fou, mais les téléviseurs 3D permettent de jouer à la PS3 à deux joueurs en divisant l’image via vos lunettes 3D.

  • 11 – Le cloud gaming, une nouvelle façon de jouer ?

Les anciens catalogues de PlayStation sont, sans aucun doute, sa plus grande force et les proposer à travers du cloud gaming pourrait créer des sources de revenus diversifiées et indispensables pour compenser le coût du nouveau matériel et le développement de jeux très onéreux. Un service de souscription de jeux dans le style de Netflix serait un point positif pour la prochaine génération du PS + et pourrait facilement y  être ajouté en tant que qu’option payante. Le patron de Gaikai a récemment déclaré :

Nous avons mis au point une nouvelle façon de payer pour les jeux, qui n’a pas été faite auparavant. Je ne l’ai pas annoncée parce que je ne veux pas que mes concurrents me devancent. Cela commencera par laisser les éditeurs faire partie de la tarification de tous les services.

Payer par heure jouée ? Payer par période de location, par exemple une semaine, indépendamment de combien de temps vous allez jouer ? Payer par genre, par exemple 1,6 $ (1,22 €) par mois pour un accès complet à un jeu Sony issu des anciennes générations ? L’avenir nous le dira.

  • 12 – Des publicités dans le jeu, une nouvelle façon de payer !

Après une intro époustouflante, vous êtes sur le point d’entrer dans la forteresse du premier boss quand… « Achetez Jokey Cola pour seulement 3 $ (2 € 50). Cliquez maintenant ». Cela vous semble impensable ? Malheureusement Sony étudie des plans pour des annonces à peu près du même style, in-games.

Retour en 2011. Sony a déposé un brevet pour les annonces interactives où le gameplay se ralentit et vous êtes averti que jeu est sur le point de s’arrêter. Après une annonce, vous obtenez un avertissement vous expliquant que la partie est sur le point de s’arrêter et vous invite à recommencer.

En 2012, Sony a déposé un nouveau brevet pour insérer des publicités télévisées dans les jeux multijoueurs interactifs, en utilisant éventuellement Gaikai. Recueillir dix armoires victoriennes à la fin de l’annonce et regarder Downton Abbey ? Criez « McDonald’s » pour continuer ? Peut-être pas jusque-là, mais Sony est ouvert à toutes propositions.

Peut-être que pour rentabiliser les coûts élevés de la next-gen, Uncharted 4 fera un partenariat avec Frosties ?

  • 13 – la PS4 aura une puce Quad-Core fabriquée par AMD

Selon plusieurs rapports établis en juin, Sony compte opter pour une puce AMD quad-core APU (Accelerated Processing Unit) nommée « Liverpool« . Elle sera fabriquée sur un processus de 28 nanomètres, ce qui permettra d’installer plus de transistors dans le même espace sur la puce et réduira la consommation d’énergie.

Une vitesse de 3,2 GHz, rapide comme l’éclair, ne sera complétée que par du matériel graphique puissant, la Radeon HD 7970 (actuellement 485 $ ou 369 €) semble être liée à la PS4. Sony va chercher à assembler sa PS4 avec des pièces de PC, afin de réduire les coûts et de la rendre plus facile à programmer. Ceci contraste avec la puce Cell de la PS3.

Les puces AMD permettent le portage de code plus facile, pour, théoriquement prévenir des problèmes liés, comme le portage de Skyrim sur PS3 par rapport à la Xbox 360. Il serait plus facile pour les développeurs de jeux de travailler sur la PS4, sans attendre des années pour en apprendre tous les secrets.

  • 14 – Les jeux sont en bonne voie

Les développeurs auraient reçu des kits de développement au début de 2012. Cependant, il est fort probable que Sony les ait avertis en 2011 pour préparer les jeux de lancement.

Sony Santa Monica a la moitié de ses équipes sur God of War: Ascension, l’autre sur un nouveau titre (précisé par plusieurs profils d’employés sur Twitter et par des annonces de recrutement). Une offre d’emploi recherchait une personne pour aider à concevoir un jeu de combat ou pour des phases de gameplay. L’expert en la matière, Seth Killian, anciennement chez Capcom et notamment connu pour son travail sur Street Fighter, est maintenant Lead Game Designer chez Sony Santa Monica, ce qui semble être un indice plus que convaincant.

Guerrilla Games a travaillé sur Killzone 3 en 2011 et le prochain Killzone qui sortira sur Vita sera réalisé par Sony Cambridge. Il ne serait pas étonnant qu’un impressionnant Killzone 4 sorte sur PS4 . Guerrilla a avoué travailler sur un nouveau jeu tandis que Sony recruterait des personnes basées aux Pays-Bas pour travailler sur des « next-gen technologies« . Naughty Dog, les développeurs d’Uncharted, dispose également d’une structure d’équipe divisée de sorte que la moitié travaille sur The Last of Us , tandis que l’autre moitié n’a pas encore annoncé sur quel projet ils travaillent. Uncharted 4 sur PS4 ? Evan Wells, le président de Naughty Dog n’a dit qu’un seul mot concernant ce fameux projet PS4 : « terrifiant ». Une possible existence d’Uncharted 4 vient d’être dévoilée ? Encore une fois ce ne sont que des suppositions.

D’autres éditeurs ont avoué travailler sur la next-gen, comme le patron d’EA Games, Frank Gibeau, qui a révélé travailler sur quatre ou cinq nouvelles franchises.

Infinity Ward, l’un des développeurs de Call of Duty recruterait des gens « s’intéressant à des technologies next-gen« , tandis que Respawn, studio créé par des anciens d’Infinity Ward, travaille très certainement pour la next-gen. De son côté, Ready at Dawn, les développeurs de God of War sur PSP, travaillerait sur un nouveau jeu AAA passionnant, pour les consoles de nouvelle génération.

  • 15 – Date de sortie et prix ?

La rumeur d’une carte graphique Radeon à 485 $ (369 €) à elle seule, sans parler de la mémoire flash de 16 Go, le disque dur (320 Go ou plus probablement), un appareil photo, un contrôleur, un lecteur Blu-ray et d’autres composants. Cela va sûrement revenir à très cher.

La Wii U à environ 405 $ (307 €) est déjà perçue comme étant coûteuse et nous voyons mal la nouvelle console de Sony à moins de 645-810 $ (490-615 €). Le modèle de tarification pourrait être subventionné en utilisant les services d’abonnement premium tels que le PS + ou les fameuses annonces in-games, mais ce ne sont que des spéculations.

Quand la PS4 sortira ? Alors que certaines rumeurs laissent sous-entendre que le lancement se fera début 2014, nous pensons qu’il est tout à fait possible qu’elle sorte fin 2013. Les jeux sont en développement depuis plus de 18 mois déjà, de plus, souvenez-vous l’annonce nous invitant à ne manquer pour rien au monde l’E3 2013.

Microsoft est presque certain de lancer sa nouvelle console fin 2013  et peut-être même une Xbox Lite, il est peu probable que Sony sorte la sienne après son concurrent comme ce fut le cas pour la PS3, puisque si Sony sort sa PS4 en 2014, il raterait les deux jours les plus importants de l’année : le Black Friday et le Cyber Monday, deux jours qui apportent des ventes massives.

Voilà, désormais vous savez tout sur la future console de Sony, que ce soit des rumeurs ou des fuites, tout ce qu’il y avait à savoir se trouvait tout au long de ce dossier, qui, nous l’espérons aura répondu à vos interrogations. Comme toujours, prenez ces informations avec des pincettes tant que Sony n’aura rien confirmé officiellement, mais l’E3 promet d’être chaud, vraiment chaud bouillant !

N’hésitez pas à donner vos impressions dans les commentaires prévus à cet effet.