Max Payne 3 : QTE, langage grossier et scènes de nudité révélés par la BBFC

À quelques jours de la sortie de Max Payne 3, toujours prévu pour le 15 mai prochain, la British Board of Film Classification (BBFC) vient de nous dévoiler quelques détails pour démontrer pourquoi le jeu est déconseillé aux mineurs. L’organisme responsable d’évaluer la classification des jeux vidéo au Royaume-Uni indique que Max utilisera un langage grossier tout au long de son aventure, allant jusqu’à des termes discriminatoires. Néanmoins, ces expressions seront utilisées sous forme de salutation amicale, non discriminatoire, comme par exemple : « Wesh negro, bien ? ». 

Le charme repondra également présent avec une scène dans une boite de nuit. Nous tomberons nez à fesses… nez avec des gogo-danseuses peu vêtues en train de se déhancher sur scène tandis que des prostituées s’occuperont de leurs clients. Cependant, Rockstar n’a pas poussé la modélisation de la scène jusqu’à la censure puisqu’il est indiqué qu’il « n’y a aucun détail sexuel fort ».

La où l’organisme nous apprend quelque chose de fort intéressant, c’est au sujet des séquences de corps-à-corps. En effet, il est indiqué : « le jeu comprend également des séquences au corps-à-corps au cours desquelles le joueur, à la suite d’indications à l’écran, doit appuyer sur le bouton approprié sur la manette au bon moment. » S’agira-t-il de séquences peu nombreuses et prédéfinies ou la totalité des combats rapprochés se dérouleront de cette façon ? Réponse le 15 mai prochain.