Malicious : un peu de féminité dans ce monde de brute

Splinter Cell Trilogy
Splinter Cell Trilogy : captures et jaquettes infiltrées
18 juin 2015
HACK – Le Kinect compatible avec la PlayStation 3
18 juin 2015

Malicious sera le premier jeu du studio indépendant Alvion. D’obédience « cassez-les-tous » mais à tendance fantasy médiévale voire légèrement anachronique, ce titre donnera dans l’originalité visuelle grâce à des tons pastels et peut-être aussi son gameplay. Alvion vient en effet de dévoiler les nombreuses capacités dont disposeront les héros. Oui, le studio en profite aussi pour présenter la petite touche féminine du jeu puisqu’il vous sera offert de statuer sur le genre de votre représentation spirituelle. En effet, le protagoniste que vous sélectionnerez est un esprit envoyé de l’au-delà pour punir les vilains-pas-beaux qui pourrissent la vie des pauvres mortels.

Voici donc un rapide coup d’œil sur les capacités de notre besogneux petit esprit :

  • Sextuple Saut : non, il n’y a pas de faute de frappe. Le héros sera bel et bien capable de faire six sauts consécutifs. Autant dire que les niveaux devraient être vertigineux
  • Course murale : c’est même beaucoup plus que ça puisque le joueur pourra rester les pieds plantés au mur sans pour autant courir ou bouger
  • Contre-attaque : grâce aux compétences que vous acquérez après avoir défait les boss, l’une d’entres elles vous donnera la capacité de contrer les attaques de vos adversaires
  • Combo : comme tout bon beat’em all qui se respecte, le jeu vous encouragera à faire décoller le compteur de coups. L’avantage, hormis la satisfaction personnelle d’en voir s’afficher un nombre délirant, est que plus le total sera élevé, plus vous générerez d’Aura
  • L’Aura : rien à voir avec une chanson de Johnny. C’est un système de jeu qui s’apparente aux fameuses orbes rouges chères à Kratos qui permettra aux héros de se soigner ou d’augmenter leur puissance auprès de « fontaines lumineuses »

Et pour finir, quelques menus détails sur trois boss du jeu qui en comptera assurément plus :