Insolite – Quelques coups sur le nez pour la dernière PS3 soldée

Le PSN Premium sera révélé à l’E3
12 juin 2015
Custom Firmware
TUTO – Installation du Custom Firmware 3.55 de Waninkoko
12 juin 2015
ps3

Après la merveilleuse période de Noël et des étrennes du jour de l’an, les magasins n’ont pas le temps de reprendre leur souffle puisqu’ils enchaînent très vite sur la bénie saison des soldes. Alors que pour beaucoup, « Soldes » rime avec renouvellement de garde-robe, pour d’autres « Soldes » est synonyme de changement de ludothèque et pourquoi pas… une nouvelle console tout court.

Nous le savons, chaque année, des dizaines de milliers de personnes se ruent sur les bonnes affaires qu’offrent les fameux et très attendus soldes d’hiver avec des ristournes sur de très nombreux articles n’ayant pas trouvé preneurs durant Noël et les cadeaux tardifs de fin d’année. En France, cette période commencera le 12 janvier 2011. En revanche, nos amis et voisins belges ont connu dès ce matin leurs premières ouvertures de rideau pour les soldes dans la cohue… avec parfois distributions de baffes. C’est ce qui est arrivé ce matin à un jeune Liégeois de 12 ans devant l’entrée d’un magasin Cora.

En effet, le Cora de Rocourt (section de la ville Liège) en Belgique proposait ce matin, pour le premier jour des soldes, 150 exemplaires de PS3 Slim neuves bradées à -50%. Complètement dépassé par l’effet de l’annonce, le magasin a trouvé devant ses portes, plus d’une heure et demi avant l’ouverture, pas moins de 500 personnes. Dès la levée des rideaux, un véritable raz-de-marée humain s’est précipité sur les packs mis en vente et au milieu de la horde, un jeune garçon de 12 ans s’étant saisi in extremis du dernier exemplaire, s’est littéralement fait tabasser pour se faire arracher des mains la console qu’il croyait avoir eu la chance de récupérer.

Ce n’est malheureusement pas la première fois qu’une telle incivilité se produit vis-à-vis d’un quelconque objet vendu au rabais lors des soldes et nous n’en serons certainement pas à notre dernier fait divers. Néanmoins, il convient aussi de pointer du doigt le manque d’organisation et l’effet d’accroche perpétré par ce magasin qui cette fois, heureusement, ne s’est soldé (si l’on peut dire) que par quelques coups dans la figure et tout ça à cause… d’un coup de pub mal placé.