HACK – Sony continue sa lutte contre le piratage et rend le PS Jailbreak illégal

Call of Duty: Modern Warfare 3 détaille encore plus son mode multijoueur
15 juillet 2015
Gran Turismo 5 saura faire sa place sur nos disques durs
15 juillet 2015
PS Jailbreak

À peine sorti, le célèbre PS Jailbreak est déjà interdit à la vente ainsi que tous ses clones en Europe, rien que l’évocation de leurs noms en Amérique est sanctionnée. La chasse aux pirates fait rage.

HACK - Sony continue sa lutte contre le piratage et rend le PS Jailbreak illégal

Le PS Jailbreak est le célèbre dongle USB qui a rendu le hack de la PlayStation 3 possible et qui a pris Sony à revers lors de la GamesCom. Ayant pris du temps à être disponible à la vente, des petits malins ont vite réussi à le copier et plusieurs clones comme le PS3 Key ont vu le jour, ainsi que des versions gratuites sur des appareils programmables grâce au PS Groove. Il fallait se douter que Sony n’allait pas rester les bras croisés et qu’il allait faire tout ce qui est en son pouvoir pour contrer la machine underground déjà en route.

Peu de temps après l’apparition de tous ces appareils magiques, le constructeur a rapidement mis en place un nouveau firmware, le 3.42, rendant impossible leur utilisation, de même avec le dernier en date le 3.50. Et tandis que nous vous parlions d’une future mise à jour du PS Jailbreak contrant les nouvelles sécurités mises en place par Sony, c’est cette fois-ci le constructeur nippon qui coupe l’herbe sous le pied des hackeurs grâce à une injonction rendant illégale la vente de ce fameux dongle et également tous ses clones en Europe, et donc bien sûr chez notre partenaire Chipspain qui nous a informé de ce nouveau verdict.

Vendredi 08 octobre 2010 ·  Interdiction de vendre des PS Jailbreak et ses clones » .
Le PS jailbreaks et produits similaire on été retiré des stock. Toutes commande continuera a recevoir un support complet.

Seules les cartes programmables restent légales tant qu’elles sont vendues vierges. Mais Sony ne s’arrête pas là dans sa lutte pour préserver son bébé, le géant nippon traque tous les sites américains ne faisant même qu’évoquer le nom du PS Jailbreak et de ses différents clones, sous peine de se voir faire fermer, et ce fut le cas pour certains récidivistes.

Mais des gens mieux intentionnés et toujours soucieux de vouloir faire profiter à tous les bienfaits de l’underground et de tous les homebrews, travaillent toujours dans une optique dite « Open Source », c’est-à-dire libre de droits sans utiliser des fichiers propriétaires à Sony.

Sony 2, PS Jailbreak 1, la guerre ne fait que commencer et d’autres évènements auront certainement lieu dans les jours à venir pour que le hack revienne à égalité. Affaire à suivre sur PS3Gen.