HACK – PS JailBreak : Sony dépose une injonction contre les revendeurs

Dragon Ball Raging Blast : Screenshots, Artworks, Customisation, Scans et vidéo
16 juillet 2015
SEGA : nous devons faire de meilleurs jeux sur les consoles HD
16 juillet 2015

En pleine GamesCom, les fondements de la PlayStation 3 ont tremblé lors de l’annonce du premier jailbreak de la console. Tandis que de nombreux revendeurs proposent déjà le « dongle miracle » en pré-commande, Sony n’a pas attendu que les premiers exemplaires partent pour attaquer.

Hier, de nombreux commerçants ont reçu un courriel de la part de Sony Europe et Sony Australia. En effet, une injonction temporaire a été déposée auprès de la cour fédérale d’Australie, afin que toute personne revendant les clés permettant de lancer des backups sur la console soit poursuivie en justice en cas de non-respect du texte déposé. Quatre revendeurs australiens sont touchés, dont Quantronic et OzModchips (Australie), et ont retiré l’article de leur site. Les personnes visées se sont engagées à rembourser les clients qui avaient lancé la procédure de pré-commande. Le courriel envoyé par Quantronic est sans appel :

Quantatronic ne fera pas :

a- l’importation du PS Jailbreak
b- la distribution du PS Jailbreak
c- des offres pour le vendre au public
d- délivrer les dongles à d’autres personnes
e- de marchandage avec les autres

La réponse de OzModchips à ses consommateurs reste également sur le même ton :

Nous sommes au regret de vous informer qu’aujourd’hui, Sony Australia a imposé une injonction contre toute compagnie ou personne vendant les périphériques de PS Jailbreak. Ainsi, c’est avec grand regret que nous vous informons que nous n’achèterons ni ne vendrons aucun périphérique PS Jailbreak. Nous sommes en train de lancer une procédure pour rembourser toutes pré-commandes passées.

Nous vous prions de nous excuser pour tout dérangement que cette annonce a causé, et espérons que vous comprendrez notre position vis-à-vis de ces derniers éléments. Notez que les remboursements seront effectifs environ cinq jours après que votre pré-commande soit passée.

Cordialement,

La réponse de Sony ne se sera pas faite attendre, mais elle peut surprendre. Beaucoup s’attendaient à voir une mise à jour du logiciel système de la console pour bloquer les possibilités offertes par le PS Jailbreak.

Cette injonction (qui touche également l’Europe) est actuellement temporaire. Sony a jusqu’au 31 août pour prouver le préjudice subit en cas de propagation du périphérique et maintenir l’interdiction de vente. Si un dossier solide et complet n’est pas déposé avant cette date, les ventes du dongle PS Jailbreak pourront reprendre jusqu’à ce que la firme trouve une nouvelle solution au problème.