Epic Games soutient Capcom pour les DLC bloqués sur disque

image-1

Souvenez-vous, quand les premiers DLC étaient sortis, la plupart d’entre nous avaient levé les boucliers pour condamner cette pratique commerciale des éditeurs. Finalement, nous avons accepté fatalement cette réalité, parce que nous n’avions pas d’autre choix. Aujourd’hui, il y a une autre stratégie à laquelle nous allons devoir dire amen assez rapidement, celle des contenus bloqués sur disque…

En effet, pour Capcom, il n’y a aucune différence entre les DLC classiques et ceux déjà présents dans le jeu et nécessitant un code à payer pour les débloquer. Soit. Mais qu’en pensent les autres studios ? Peu ou proue la même chose, à en croire les récents propos de Cliff Bleszinski (Epic Games). D’après lui, les DLC sur disque sont « un mal nécessaire », notamment pour rectifier les divers problèmes de compatibilité. Et quand cela concerne des nouveaux personnages ?

Quand vous faites un jeu et que vous vous lancez dans le processus de distribution, cela fait souvent trois ou quatre mois qu’il est terminé. Mais vous avez une équipe qui doit retravailler dessus. Et parfois, pour des problèmes de compatibilité pendant le lancement, des contenus se doivent d’être sur le disque. C’est une abominable vérité de notre industrie. Je ne suis pas le plus grand fan de cette pratique, mais c’est un mal nécessaire.

Comment pallier cela ? En passant au tout téléchargeable selon Cliff Bleszinski… Pas demain la veille en somme.