Enslaved : le plein d’infos et des images totalement magnifiques

Call Of Duty: Black Ops – Des scans riches en infos et en captures
25 septembre 2015
Les Royaumes d’Amalur
Les Royaumes d’Amalur: Reckoning présente son second DLC en vidéo
25 septembre 2015
Enslaved

Cent cinquante ans dans le futur, l’Humanité sort tout juste d’une indénombrable série de conflits qui poussa la race humaine au bord de l’extinction.

Le développement des armes et l’utilisation des drones ont désormais rendu les soldats obsolètes, les multiples guerres peuvent désormais s’effectuer bien que le monde soit tombé en ruines. Bien que cet univers post-apocalyptique serve de décor à Enslaved, vous n’y rencontrerez point de sombres allées en ruines ou d’immenses déserts poussiéreux. En effet, l’originalité du titre sera de proposer des environnements colorés et vivants, dans des tons pastel et très lumineux.

Sans exploitation humaine, le monde commence à retourner à sa vraie nature, se rapprochant de plus en plus de l’idyllique jardin d’Eden, pour ce qui est de la Terre en elle-même en tout cas. Car les 50 000 survivants habitant encore sur le territoire nord-américain occupent désormais les immenses forêts lorsqu’ils sont solitaires et les immeubles inhabités des grandes villes quand la vie en groupe leur convient mieux.

Parfois, des rafles sont organisées par les robots afin de réduire en esclavage ces survivants, et l’on ne peut pas dire que la douceur soit leur plus grande qualité. C’est dans ce contexte de déportation massive que commence notre histoire et que nos deux héros se rencontrent.