Capcom : « pas de différence entre DLC et contenus bloqués sur disque »

La sortie du cross-over Street Fighter x Tekken s’est accompagnée d’une polémique ayant fait grand bruit dans le petit monde du jeu vidéo : l’existence de douze personnages cachés déjà installés sur le disque, mais nécessitant un DLC payant pour les débloquer (il s’agit de protagonistes tout d’abord exclusifs à la version PSVita). Cette politique, les joueurs l’ont vivement condamnée et nous attendions la réponse de Capcom avec impatience. Justement, le studio a communiqué sur l’affaire et ce n’est pas triste…

Aux yeux de Capcom, il n’y a strictement aucune différence entre « un DLC bloqué sur le disque et débloquable plus tard dans le futur » et un « DLC disponible plus tard en téléchargement. » Ils ont raison, la conséquence est la même : il faudra toujours payer pour récupérer du contenu, peu importe sa provenance.

Chez Capcom, nous valorisons le consommateur et faisons tout pour répondre à ses plaintes. Nous sommes tristes d’entendre que la communauté a été déçue par Street Fighter x Tekken et nous voudrions répondre aux plaintes. Bien que Capcom soit désolé que certains fans ne soient pas contents sur la méthode de distribution des DLC, nous croyons que cette méthode va permettre un gameplay plus flexible et efficient tout au long du cycle de vie du jeu.

Mais quel est le rapport entre les DLC et le gameplay dans le cas présent ?