Beyond: Two Souls – Du gameplay et une multitude de captures et d’informations

The Last Guardian
The Last Guardian : David Cage nous parle du jeu
16 novembre 2015
Beyond: Two Souls – 35 minutes de gameplay en vidéo
16 novembre 2015

Si la dernière fois que nous avions vu Beyond: Two Souls, c’était pour nous faire découvrir un nouveau personnage campé par Willem Dafoe, c’est bien l’héroïne Jodie Holmes, à qui Ellen Page prête ses traits, qui est à l’honneur de la multitude de visuels aujourd’hui.

Nous retrouvons une Jodie jeune, alors qu’elle expérimente pour des scientifiques ses dons de télékinésie que lui apporte son ami esprit Aiden, après que ses parents les aient avertis de l’étrangeté de leur fille. Manipulation des objets, prise de contrôle des corps, la fillette semble petit à petit prendre conscience des ses talents, tout en en perdant le contrôle. Dans une autre séquence, nous la découvrons adolescente, en plein apprentissage de l’auto-défense, pour des phases de jeu visiblement peu dirigées.

À une autre période de sa vie, nous la retrouvons en pleine fuite d’un hôpital qui a connu quelques déboires avec le surnaturel. Ces scènes ainsi qu’une période de l’histoire de Jodie où elle se retrouve sans-abri sont aussi visibles dans une série de captures des plus attrayantes. À l’occasion de plusieurs entretiens, David Cage nous en a également appris bien plus sur son projet.

L’histoire couvrira quinze ans de la vie de l’héroïne, alors qu’elle apprend à connaître son esprit, qui peut aussi bien être docile et amical qu’indépendant et violent. Côté système de jeu, avec Jodie, nous pourrons la déplacer avec le joystick gauche, et interagir avec les décors avec le joystick droit. Par exemple, la scène de combat nous obligera à contrer les attaques de notre coach en dirigeant le joystick dans la bonne direction, sans que celle-ci nous soit indiquée. Les QTE seront cependant toujours de la partie, dans une mesure nettement moins importante que pour les précédents jeux de Quantic Dream. Les retours des journalistes indiquent ainsi que la séquence où notre héroïne sera mise à la rue nous montrera le passage le plus solitaire de son histoire, pour plus de quarante minutes d’émotion et une tentative de suicide qui ne laissera personne indifférent.

Les choix seront encore très importants, et influeront sur le cours de notre partie, pouvant ainsi faire varier la durée de vie du jeu de douze à quinze heures suivant nos décisions. David Cage, qui rappelle encore une fois que son projet sera bien différent des jeux d’aujourd’hui, juge qu’il s’agit de celui ayant nécessité le plus grand temps de motion capture, tous médias confondus. Douze mois de prises de vue, trois cents acteurs et plus de 23 000 animations ont été nécessaires pour arriver au rendu voulu par les développeurs, où chaque action et chaque mouvement sera unique. En revanche, rien de neuf pour la date de sortie, qui est toujours fixée à un beau jour d’octobre 2013.