Batman: Arkham Asylum 2 : deux de plus ?

Uncharted 3: Drake’s Deception – Katherine Marlowe répond présent en vidéo
18 juin 2015
God of War III: les scans de GameInformer
18 juin 2015

Batman: Arkham Asylum 2 revient à la charge ! Les fans ont vite fait de déceler dans le trailer présenté des détails qui méritent d’être pris en compte.

Le site officiel du jeu nous présente ostensiblement Double-Face sur son affiche « We Want You » (voir ICI). Bien que l’illustration soit arrachée au niveau du visage, le reste du corps ne laisse aucun doute sur l’identité du personnage dévoilé.

Mais en observant de plus près le teaser dévoilé, les fans ont remarqué deux plans présentant chacun une particularité intrigante.

D’abord, aux alentours de 00:33, la caméra balaye rapidement une ruelle possédant une devanture violette « Iceberg Lounge« .
Or, dans le mythe de Batman, Oswald Chesterfield Cobblepot (alias le Pingouin) possède un club privé, le Iceberg Lounge.

10 secondes plus tard, lorsqu’un des sbires du Joker traverse en auto-tamponneuse, une nouvelle enseigne attire l’attention : Sionis.
Cela pourrait paraître banal, mais la véritable identité de Black Mask, ennemi redoutable de Batman apparu en 1985, est Roman Sionis.

Ajouté à cela l’apparition dans ce même trailer de quelques affiches « We Want You » mettant en scène Harvey Dent et nous nous trouvons en face de quelque chose de trop gros pour que nous ayons affaire à une simple coïncidence.

Autre fait qui semble confirmer la présence de ces trois super-vilains, le twitter de Geoff Keighley  (GameTrailer) nous propose cette phrase insolente, gazouillée il y a 16 heures : « Avez-vous découvert tous les vilains annoncés dans le trailer de Batman 2 ? J’en ai compté 4 »

 Le Pingouin et Black Mask dans Batman : The Animated Serie.

Alors, Black Mask, Le Pingouin et Double-Face rejoindraient-ils le rang des ennemis de Batman dans la suite de Batman: Arkham Asylum ?
Nous le saurons lorsque les premières informations solides filtreront du bureau des développeurs de Rocksteady, élu meilleur studio de l’année lors des Video Games Award 09.