Anonymous : préparez-vous pour la plus grande attaque que vous n’ayez jamais vue

PlayStation Store : nouveaux tarifs pour les développeurs
13 juillet 2015
Anonymous
Anonymous – Compte rendu des actions du 16/04/2011
13 juillet 2015
Anonymous

À peine libéré de l’affaire Geohot, Sony doit désormais faire face au collectif Anonymous, qui apparaît de plus en plus déterminé à en découdre. Le groupe vient en effet de publier une nouvelle vidéo sur Youtube où il avertit : « Sony, préparez-vous pour la plus grande attaque dont vous ayez été témoin »

Les premières attaques informatiques DDoS d’Anonymous avaient récolté le mécontentement d’une grande partie des joueurs, notamment pour avoir mis hors service temporairement le PSN et les principaux sites de Sony. Anonymous avait alors fait son mea culpa dans un nouveau communiqué, en annonçant la mise en oeuvre de nouvelles actions qui n’affecteraient plus les utilisateurs Sony. Dans cette perspective, le groupe avait appelé à des sit-in et des rassemblements devant les Sony Stores du monde entier. Anonymous publie aujourd’hui une nouvelle vidéo où il réitère son appel aux joueurs à manifester, le visage masqué, le samedi 16 avril. Le groupe détaille la liste et les emplacements des Sony Stores sur une page évènement Facebook consacrée à la dénommée « Opération Sony ».

Dans ce nouveau message vidéo, Anonymous estime que Sony, en contraignant (en toute légalité) des sites comme Youtube ou encore Twitter à céder les adresses IP des internautes ayant visionné les vidéos ou les tweets publiés par Geohot, a commis une grave atteinte aux droits relatifs à la vie privée des individus. Or Anonymous « ne pardonne pas ».

La vidéo se termine sur des menaces inquiétantes à l’égard de Sony. En plus d’avertir le géant japonais d’une future attaque d’une ampleur sans précédent, Anonymous affirme :

Il est temps de montrer aux grandes firmes et aux gouvernements que les gens, tel un collectif uni, peuvent et vont changer les injustices de la société. Nous ferons de Sony un grand exemple ».

Anonymous part en guerre, mais qu’en est-il des joueurs ?