PGW 11 – HMZ-T1 : nos premières impressions sur le visiocasque HD made by Sony

Tokyo Jungle
16 juin 2015
INFO ou INTOX – E3 2010 : Metal Gear Solid HD, FFVII HD, Mass Effect compil’
16 juin 2015
haute résolution

C’est au premier étage du stand PlayStation sur le Paris Games Week que Sony a mis à disposition trois casques vidéo permettant de simuler la vision d’un écran HD de 19 mètres de diagonale à 20 mètres de distance.

Comme l’explique si bien la fiche technique, le visiocasque Sony HMZ-T1 offre donc la possibilité de voir des vidéos en 2D et en 3D via ses deux écrans OLED de 0,7 pouces chacun. La technologie TruBlack offre un contraste élevé et de belles couleurs, tandis que le son n’est pas oublié avec un 5.1 virtuel.

La fiche technique est plutôt alléchante et donne envie de se lancer en chaussant le casque, mais, en pratique, est-ce vraiment aussi génial que cela semble l’être ? Voyons tout cela en détail.

La description offerte par Sony est la suivante :notre visiocasque avec 2D et 3D Haute Définition et son Surround virtuel vous offre une expérience de divertissement en immersion totale. Configuration idéale pour les films et les jeux, les deux écrans OLED au contraste élevé vous permettent de profiter de votre Home Cinema personnel en toute intimité.

La description est claire et tout à fait correcte, mais il ne faut pas oublier de préciser que ce casque n’est pas un accessoire portable et qu’il est relié à son boîtier d’acquisition (encombrant) par un cordon. Cette limitation est loin d’être agréable et le fil à la patte tête peut vite devenir ennuyeux. En effet, cela oblige l’utilisateur à se trouver près du boîtier qui, lui, est obligatoirement près de la source vidéo. Oubliez les séjours aux toilettes ou une migration dans la chambre pour finir votre film préféré, ou prévoyez une rallonge et priez pour que personne ne se prenne les pieds dans le fil.

Chose astucieuse, le boîtier est équipé d’un commutateur double permettant, par exemple, à celui qui a le casque de jouer à un jeu sur sa console, pendant que le reste de la famille profite de la télévision. Il est aussi possible de regarder un Blu-ray via le visiocasque pendant que madame profite de son émission préférée sur le téléviseur. Les soirées sur le canapé vont être chaudes tristes.

Pendant le Paris Games Week, malheureusement, Sony n’avait pas réussi à faire tourner Uncharted en 3D et c’est donc en simple 2D que notre test s’est effectué. C’est vraiment dommage car c’est avec cette fonction activée que ce visiocasque doit offrir les meilleurs sensations.

Le réglage de l’écartement des écrans, et donc de la netteté, se fait via deux tirettes en plastique et, à notre avis, il aurait été plus agréable et efficace d’utiliser des molettes. Il aura fallu plusieurs tentatives pour obtenir une netteté parfaite, mais une fois ceci fait, il n’est plus nécessaire d’y toucher. Du côté du réglage de l’appui frontal et du tour de tête, tout est simple et rien n’est à signaler.